De nombreuses organisations réfléchissent activement à remplacer leur système de paiement actuels dans un délai de 3 à 5 ans. Les nouveaux défis auxquels sont confrontés les différents acteurs et métiers du paiement réclament des outils modernes.

Dans le monde des paiements, une part très importantes des budgets et des ressources informatiques est consommé par des systèmes de conception ancienne (que les anglo-saxons appellent plus justement des « legacy systems », des systèmes dont on a hérité) et principalement dans postes de maintenance et de mise en conformité aux nouvelles normes au dépend des avancées fonctionnelles pour les clients. Divers analyses menées dans des grandes institutions montrent que la part consommée par le non-créatif, le non-visible pour le client dépasse généralement 80%. Aujourd’hui il est possible de déployer des systèmes modernes de faible TCO, dotés de grandes capacités d’évolution en moins de temps et d’argent qu’il ne faut pour remettre aux normes ou faire évoluer les anciens systèmes.

Les institutions financières doivent investir dans les systèmes de paiement pour les mettre à niveau et les positionner pour le futur. Mettre en place des systèmes de nouvelle génération comme TANGO, libère les énergies des centres de profits monétiques et leur permet de réaliser leurs idées innovantes avec des budgets raisonnables et un réseau de contraintes compréhensibles et maitrisables. Se libérer des solutions du passé est bon pour les créateurs de valeurs comme pour les clients finaux.

Il est temps de libérer les équipes bancaires et les clients des chaines des vieux systèmes. 

French

Téléchargements